Quelle est la clé du succès pour concevoir un aménagement paysager à faire rêver ? C’est de, premièrement, prendre le temps de bien planifier son aménagement. C’est un peu contradictoire, mais avant d’appeler un architecte paysager ou de faire vous-même votre plan d’aménagement, voici quelques points qui pourraient vous aider à économiser du temps et des frais.

1) Quel est l’objectif de votre projet d’aménagement ?

Vous devez tout d’abord définir vos objectifs et l’utilisation que vous ferez de l’espace. Vous préparez la maison pour la vente ? Vous devez faire des travaux de réparation urgents ? Vous voulez créer de nouvelles zones d’activité ou modifier celles existantes ? Vous voulez recevoir amis et famille régulièrement ou à l’occasion ? Vous faites les travaux pour votre résidence principale ou votre résidence secondaire ?

PAYSAGES-RODIER-ALBA-MAGNIFIKA (13)

    1. Votre utilisation du terrain : Êtes-vous du type piscine ou spa, feu de foyer avec les amis ou plutôt gourmet épicurien ? Est-ce que vous serez toujours à l’extérieur ou si vous aimez passer beaucoup de temps pour cultiver un potager ?
    2. Les zones de transition : Par quelle porte accédera-t-on à la cour arrière ? Est-elle pratique, bien située ? L’aménagement peut comporter l’installation d’une porte-fenêtre, la modification des escaliers, etc., et à la fois donner encore plus de valeur à votre propriété.
    3. L’entretien : Généralement, on a tendance à sous-estimer l’entretien qu’exige un jardin. Parfois, il est préférable de confier ce service à une équipe de confiance, ce qui vous laissera beaucoup plus de temps pour profiter de votre aménagement.
    4. Les besoins pratiques : Il faudra réfléchir au stationnement nécessaire (parfois, les familles s’agrandissent…), créer des zones d’intimité, trouver le meilleur emplacement pour les poubelles, le compost, la remise… Votre paysagiste saura vous offrir d’excellentes solutions, à la fois élégantes et pratiques, selon votre budget.

2) C’est le temps de rêver votre projet !

Ensuite, vous devez rassembler les documents nécessaires pour l’élaboration du plan de conception et trouver de l’inspiration pour votre aménagement sur des sites web comme Houzz ou Pinterest ou encore dans des magazines. Ce travail de défrichage sera très utile à l’étape de la création.

paysages-rodier-de-nature-enveloppante-5

3) Faites appel à Info-excavation

Vous devez d’abord localiser le passage des différents réseaux de services souterrains (conduites de gaz, fils de câblodistribution…). Même vos propres fils souterrains qui relient la maison à votre remise, à titre d’exemple. Vous éviterez d’être responsable d’un bris de matériel. Il peut être pertinent également de sortir votre certificat de localisation si vous l’avez sous la main. En faisant affaire avec un entrepreneur, celui-ci veillera à s’occuper de ces détails. Mais assurez-vous que ce soit clair entre vous, pour ne pas vous retrouver avec la mauvaise surprise qu’il se désengage en cas de pépin.

 

4) Quel sera le budget ?

Une fois que vous avez une bonne idée de ce que vous voulez, vous devez établir un budget réaliste et déterminer le montant que vous êtes prêt à payer pour votre projet. C’est sur ce montant que l’architecte paysagiste ou le concepteur de jardin se basera pour créer votre plan personnalisé. Bien que difficile à établir lorsque l’on n’est pas familier avec ce type de projet, l’établissement du budget est une étape cruciale. N’oubliez pas que les aménagements paysagers de qualité augmentent la valeur de votre maison, la rendant ainsi plus attrayante pour des acheteurs potentiels.

 

Vous aimerez sans doute lire notre article : Quel est le retour sur investissement de votre aménagement paysager ?

 

5) Le plan d’aménagement

À cette étape, vous pourrez prendre une grande décision pour la réalisation de votre projet.

  1. Vous faites vous-même votre plan d’aménagement ? Concevez votre projet d’aménagement en tenant compte des besoins, des inspirations et du budget. À cette étape, il est suggéré de prendre le temps de vérifier la réglementation municipale qui donnera certaines balises à respecter  dans le design (hauteur des clôtures et panneaux intimité, distance de la piscine par rapport aux limites de votre propriété, matériaux acceptés, etc.). Prenez également quelques minutes pour bien planifier la gestion des eaux de surface et le drainage, si nécessaire.
  2. Vous contactez un expert paysagiste ? Un entrepreneur de confiance saura prendre tout le temps nécessaire pour vous rencontrer et bien cerner vos moindres désirs ainsi que les enjeux que votre terrain comporte. Son équipe, composée d’architectes et maîtres paysagistes, passera à la création de votre plan d’aménagement et orchestrera la réalisation de vos travaux en tenant compte du type de sol, de l’ensoleillement, de vos besoins particuliers et de la gamme de produits que vous aurez sélectionnée. La livraison de votre plan d’aménagement comprendra la remise d’un document complet sur les finances du projet, le guide des végétaux et des matériaux. 
    Plan d'aménagement paysager

6) Une fois le plan établi

Confiez votre projet à une équipe de professionnels qui s’assurera de la bonne réalisation du projet jusqu’à ce qu’il soit complété à votre entière satisfaction et dans le respect des échéanciers.

Pourquoi embaucher un entrepreneur paysagiste ?

Les experts membres d’une association professionnelle ont l’obligation de faire signer un contrat en bonne et due forme, spécifiant clairement les responsabilités des parties, la nature des travaux, l’échéancier, les renseignements à fournir par le client, la durée des garanties et les conditions de paiement.

Les garanties couvrent tant les végétaux (généralement 1 an à compter de la fin de la plantation) que les matériaux inertes (2 ans) et la main-d’oeuvre.

Comment savoir si un entrepreneur est compétent et saura répondre à mes besoins ?

On s’informe de ce qu’il a déjà fait.  Consultez son site internet et en voyant ses réalisations, vous aurez un aperçu des styles d’aménagement qu’il est en mesure de concevoir. Regardez le nombre de commentaires ou d’étoiles que vous trouverez sur Google à son sujet, ou encore sur Houzz et Pinterest. L’entrepreneur a-t-il remporté des prix, des mentions dernièrement ?

Vous pouvez demander des références… Est-il membre d’une association professionnelle ? Ce n’est pas une garantie à toute épreuve, mais ces associations ont certaines exigences envers leurs membres, concernant entre autres l’expérience, la stabilité financière et les assurances responsabilité.

Un bon entrepreneur, c’est aussi celui qui respectera votre voisinage. Toute son équipe sera avenante et le soir venu, votre propriété ne ressemblera pas à une carrière à ciel ouvert. Vous allez apprécier un entrepreneur qui tient les lieux propres, sécuritaires pour Pitou ou les enfants. Des détails qui font souvent la différence pendant les travaux.

7) Coordination des travaux d’aménagement

Pour terminer, préparez votre calendrier des travaux,  coordonnez les différents intervenants (piscinier, installateur de clôture, électricien…) et faites votre demande de permis pour réaliser vos travaux.

8) À quel moment de l’année dois-je commencer à y penser ?

calendar-generic

Idéalement, à l’automne. S’y prendre tôt permet d’envisager plusieurs scénarios avec l’aide de votre architecte paysager et d’en préciser les coûts. Pour la réalisation des travaux, il est préférable de réserver votre plage horaire auprès de votre entrepreneur le plus tôt possible si vous souhaitez un aménagement réalisé tôt en saison. Si vous appelez en juin, fort à parier que les disponibilités des entreprises les plus réputées aient déjà été réservées des mois à l’avance.

En conclusion

Tout réside dans la planification, comme mentionné d’entrée de jeu. Que celle-ci soit faite par vous-même ou par un entrepreneur spécialisé, nous vous recommandons d’embaucher un architecte paysager pour bien vous renseigner. Celui-ci va vous aider à faire les bons choix, vous pourrez même recevoir des conseils sur la manière de corriger certains éléments de votre aménagement. Par la suite, vous pourrez prendre la décision de faire vous-même votre projet, le développer par phases ou avoir l’esprit tranquille dans les meilleurs délais, selon votre budget.