La durée des jours diminuant graduellement, vous voyez votre jardin se préparer au repos hivernal. Il s’agit d’un temps idéal pour effectuer quelques travaux horticoles.

Comment déplacer ou diviser une vivace ?

L’automne est le moment propice pour la division ou le déplacement des vivaces à floraison printanière et estivale. Il est par contre préférable d’attendre le printemps pour effectuer ces travaux pour les vivaces à floraison automnale (à moins que l’on fasse cette division après la floraison).

Pour certaines plantes vivaces, la division est bon moyen de les stimuler. C’est le cas des Iris qui au bout d’un certain nombre d’années perdent de leur vigueur. Divisez-les et ils recommenceront à fleurir plus abondamment.

Iris bleu-vivaces-automne-amenagement-jardin-paysagement-rodier-paysagiste-rive-sud-st-bruno-boucherville-longueuill-brossard

Comment diviser? On commence par couper le feuillage des plantes pour faciliter leur manipulation. Utilisez une pelle afin de sortir du sol la plante vivace à transplanter. Un bon arrosage au sol la veille de la transplantation permet de former une motte de terre qui se manie plus facilement. Pour le cas des Iris, l’idéal est de séparer les rhizomes à la main ou avec un sécateur pour ne pas les abîmer. Pour la grande majorité des vivaces, il s’agira simplement de diviser la motte avec une pelle. Le nombre de plants qu’il est possible de créer dépendra de l’espèce et de l’âge de la vivace; 4 à 10 et peut-être même plus.

Iris bleu-vivaces-automne-amenagement-jardin-paysagement-rodier-paysagiste-rive-sud-st-bruno-boucherville-longueuill-brossard

 

Dans le nouvel emplacement, appliquez de la mycorhize sur le pourtour du trou de plantation (contact avec les racines). Ceci favorisera un bon enracinement et une bonne reprise de la plante.

Fertilisation d’automne

La fertilisation des vivaces se fait principalement par l’apport de compost tard à l’automne ou tôt au printemps (déplacez le paillis afin de placer le compost au-dessus des racines). Il est également possible d’appliquer un engrais élevé en phosphore (2e chiffre) et en potassium (3e chiffre), afin de renforcir les plantes pour l’hiver.

À partir de septembre, pour toutes les plantes, évitez d’appliquer un fertilisant azoté (1er chiffre élevé). Ceci provoquerait une pousse végétative tendre qui résistera difficilement à l’hiver.

À l’automne, doit-on laisser le feuillage ou le ramasser ?

C’est au choix du jardinier. Voici les principaux avantages de chaque méthode :

Ramasser le feuillage à l’automne

  • Permet un aspect plus « propre » du jardin à l’automne et au printemps.
  • Limite la propagation des maladies l’année suivante.

Ramasser le feuillage au printemps

  • Offre une certaine protection des plantes contre le gel.

Il est à noter que certaines vivaces conservent leur feuillage tout au long de l’hiver. On dit de ces plantes qu’elles sont persistantes ou semi-persistantes. Dans ce cas, vous devez absolument laisser le feuillage en place. (ex. : Ajuga reptans, Bergenia, Dianthus , Festuca, Heuchera, Lamium maculatum, Phlox subulata, Pachysandra terminalis, Sedum rampant, Vinca, etc).

En cas d’incertitude, observez le feuillage de la vivace. S’il conserve sa couleur et son aspect normal après quelques gelées au sol , il s’agit d’un feuillage persistant.